Retour sommaire Histoire      Page précédente     

 

LA FIN DU XXe SIECLE

 
Le cinéma des Archers
Inaugurée en 1929, la salle des Archers sert d'unique cinéma après la seconde guerre mondiale. La salle accueille également des chanteurs célèbres des années "yéyé" comme Lény Escudéro, Johnny Halliday ou Les Compagnons de la Chanson.
Violette Nozières a vécu à L'Aigle
Violette Nozières achète l'Hôtel de L'Aigle d'Or, situé rue de Bec Ham, en 1953. Rappelons que cette femme a été condamnée à mort en 1934 pour avoir empoisonné son père et tenté d'en faire de même avec sa mère. Elle vit à l'Aigle jusqu'en 1957.
L'Aigle s'est aussi écrit Laigle
L'Aigle s'est écrit Laigle entre 1759 et 1814 puis de 1831 à 1961. En 1961, la ville obtient, grâce au président de la république, le Général de Gaulle, le droit de retrouver son apostrophe.
Le nouvel hôpital
Après la seconde guerre mondiale, des pavillons de bois ont été construits pour accueillir les malades, suite aux destructions du bombardement du 7 juin 1944. En 1961, le site de la Madeleine ferme ses portes. Le nouvel établissement, l'hôpital Saint-Louis, ouvre les siennes sur un lieu nommé ... le Paradis.
Construction de la cité de la Madeleine
A l'emplacement de l'ancienne léproserie et ancien hôpital, la construction de la cité de la Madeleine démarre en 1961. 
Des visiteurs célèbres
Des visiteurs célèbres, président de la république ou futurs présidents, sont venus à L'Aigle. Le président De Gaulle en 1960, les futurs présidents François Mitterand en 1980 et Jacques Chirac en 1995. 

 
L'hôtel de L'Aigle d'Or dirigé par Violette Nozières

 
Retour sommaire Histoire     Page précédente