Retour sommaire Histoire      Page précédente Page suivante : le XIXe siècle

 

 
 
NAPOLEON ET L'EMPIRE

 

Chute de météorites 

En 1803, une chute de pierres météoriques a lieu dans les environs de L'Aigle. On entend une explosion durant 5 à 6 minutes dans un secteur de plus de 30 lieues de rayon, entre La Ferté-Fresnel, Glos-la-ferrière et L'Aigle. L'une des pierres pèse 8,5 kg.

Passage de Napoléon dans notre ville

Le 22 mai 1811, pour recevoir Napoléon Ier et Marie-Louise, la ville de L'Aigle a bien fait les choses. Le clocher de l'église Saint-Martin est décoré, les rues sont sablées, 2 arcs de triomphe ont même été dressés. La garde nationale est prête à présenter les armes, la musique à jouer. 12 jeunes filles se préparent à faire leur compliment et présenter une corbeille contenant les produits de la fabrique d'épingles de la ville. Le maire, monsieur de Boislandry, se rend au château de Thubeuf et y rencontre l'empereur sur le perron. Averti de l'accueil qui l'attend à L'Aigle, Napoléon traverse cependant la ville sans s'arrêter ... Quel sans-gêne ! Ce n'est qu'au relais situé rue du Grû que l'une des jeunes filles peut offrir la corbeille à l'impératrice et le maire fait son discours d'adieu. 
On dit qu'après cette visite, les Aiglons sont devenus anti-bonapartistes ...