La montée du nazisme Le déclenchement de la guerre L'exode Les camps La résistance
Le débarquement La libération Les personnages importants Une frise Liens supplémentaires

La montée du nazisme
Le nazisme et sa montée            Mon ami Frédéric
 
 
Le Nazisme est une doctrine née en Allemagne vers 1919, exposée par Adolf Hitler dans "Mein Kampf" en 1925. Elle fut à l'origine d'une dictature en Allemagne de 1933 à 1945. Après la première guerre mondiale, des petits groupes d'extrême droite se développent en Allemagne. En 1920, Adolf Hitler dirige le N.S.D.A.F (le parti national-socialiste des travailleurs allemands), un groupuscule d'extrémistes racistes.

 

    Il défendait le principe d' une race aryenne "supérieure" à toutes les autres, caractérisée par une grande taille, des yeux bleus et des cheveux blonds. Les groupes jugés "impurs" par les nazis incluaient les Slaves, les Tziganes, les Noirs et bien d' autres. Mais ce sont les Juifs qui étaient désignés ennemis de la " race aryenne supérieure". La crise de 1929 est beaucoup plus importante en Allemagne qu'ailleurs en Europe. On compte 6 millions de chômeurs en 1932. Adolf Hitler (1889-1945) affirmait pouvoir régler tous les problèmes de l'Allemagne en gouvernant autoritairement et en prônant la purification raciale. Il promit de rebâtir l'Allemagne et de créer des emplois.

 

    En 1933, les nazis ordonnent le boycott des magasins juifs. En 1935, ils écrivent les lois de Nuremberg limitant les droits des Juifs. Ces lois font de l'Allemagne un état raciste et antisémite. En 1938, lors de la "nuit de Cristal", beaucoup de synagogues sont détruites et des milliers de Juifs sont arrêtés.

     Les nazis embrigadaient la jeunesse en incitant les enfants de plus de 6 ans à rejoindre un mouvement paramilitaire baptisé les "Jeunesses hitlériennes", où on leur enseignait le culte de Hitler et du parti nazi.